Thème I. Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels ?

Chapitre 1. Production, répartition, dépenses

Cours d’Economie (STMG, Ecole de Commerce et de Management, Master, chef d’Entreprise, Entrepreneur, gestion des administrations, gestion des associations, Formation professionnelle...) avec www.SuperProfesseur.com et l’application mobile de Super Professeur : mobile.superprofesseur.com © Ronald Tintin, Ronning Against Cancer






Plan  du cours

*   I. Qu’est-ce qu’un choix économique ?

*   II. Que produire ?

*   III. Comment répartir la richesse ?

*   IV. Comment dépenser ses revenus ?

I. Qu’est-ce qu’un choix économique ?

L’économie a pour but la satisfaction des besoins avec des ressources.

A. Les besoins

Un besoin est ce qui est nécessaire à un individu. Traditionnellement, on distingue les besoins primaires et les besoins secondaires.

*   Les besoins primaires sont ceux indispensables à la vie (manger, boire, respirer), aussi appelés besoins physiologiques. Ces besoins sont limités (une fois la personne rassasiée, le besoin de nourriture disparaît) et dépendent globalement de la taille de la population.

*   Les besoins secondaires sont non indispensables à la vie (se distraire, téléphoner, s’instruire, etc.). Ils sont par nature illimités et dépendent de la société dans laquelle nous vivons. On les appelle aussi besoins sociaux ou psychologiques. 

B. Les ressources

Les ressources sont les biens permettant de satisfaire les besoins. Les économistes distinguent les biens libres et les ressources rares.

*   Les biens libres sont en quantité illimitée et permettent de satisfaire un besoin sans intervention humaine (air, lumière du soleil, par exemple).

*   Les ressources rares sont en quantité limitée et demandent un travail humain pour satisfaire un besoin

C. L’économie, science des choix

Face à des besoins illimités et à des ressources limitées, il faut faire des choix, des arbitrages. C’est le rôle de la science économique qui étudie la façon de satisfaire des besoins illimités grâce à des ressources rares. Elle étudie plus particulièrement la production, la répartition et la consommation.

II. Que produire ?

Le but de la production est de transformer des ressources rares en biens ou services permettant de satisfaire des besoins.

A. Qui décide de la production ?

Les économistes classiques pensent que les entreprises répondent à la demande des consommateurs. Ceux-ci expriment leurs besoins et l’entreprise produit les biens ou services nécessaires. Le client est donc le «  roi », celui qui dirige.

J.K. Galbraith ne croit pas au pouvoir du consommateur. Pour lui, les entreprises, grâce à la communication et à la publicité leur, dictent leurs besoins. Elles créent le produit et l’imposent aux clients. C’est la «  filière inversée ».

B. Une remise en cause du modèle productiviste

Devant l’épuisement des ressources non renouvelables et les fortes inégalités de niveau de vie, certains préconisent la « décroissance », c'est-à-dire moins produire et moins consommer. Cette décroissance de la production n’est pas sans poser des problèmes d’emplois et de choix économiques : quels besoins satisfaire en priorité ?

III. Comment répartir la richesse ?

Le programme de Sciences de gestion aborde la question de la création de différentes formes de valeur et de sa répartition.

A. La répartition de la richesse, source de désaccords

Dans un premier temps, la richesse va se partager entre les agents économiques ayant permis sa création : les travailleurs, les propriétaires du capital technique et l’État. C’est la répartition primaire.

Cette répartition primaire est source de conflit, il n’y a pas d’accord sur le pourcentage de répartition. Chacun des facteurs de production va lutter pour essayer d’obtenir une part plus importante, mais cela se fait au détriment des autres agents. La répartition est donc toujours conflictuelle et est souvent remise en cause.

B. La nécessaire redistribution des revenus

La répartition primaire est source d’inégalités : certains agents ont plus que d’autres et certains ménages inactifs sont exclus de cette répartition. L’État, pour assurer une certaine cohésion sociale et un fonctionnement harmonieux de la société, va effectuer des opérations de redistribution : c’est la répartition secondaire.

Il s’agit de prélever des impôts et taxes sur les plus aisés pour verser des prestations aux agents qui en ont besoin. Cette redistribution demande de nombreux arbitrages : quel degré d’inégalité accepter ? Quels impôts et taxes prélever ? Quelles prestations verser ?

IV. Comment dépenser ses revenus ?

Une fois les revenus distribués, les agents économiques vont les utiliser. Ils ont le choix entre une consommation immédiate ou effectuer des investissements.

A. La consommation

Les revenus vont servir aux ménages à acquérir des biens et des services permettant de satisfaire leurs besoins. Ils vont, dans un premier temps, satisfaire les besoins essentiels (nourriture et logement) et, dans un second temps, avec le reste du revenu, satisfaire d’autres besoins. Chaque ménage devra faire des choix dans l’utilisation de son revenu pour maximiser les besoins satisfaits.   

B. L’investissement

Plutôt que de consommer, l’agent économique peut décider d’investir : c'est-à-dire d’acquérir des moyens de production (machines, locaux, etc.). Grâce à ces biens, il sera possible de produire des biens ou services permettant de satisfaire des besoins et d’en tirer un profit. Ici encore, les calculs économiques (comparaison des coûts et des revenus espérés) permettent de prendre des décisions.


Télécharge le cours d’Economie en contactant l’équipe de www.SuperProfesseur.com .

Ou par mail : contact@superprofesseur.com

Toute l’équipe de www.SuperProfesseur.com reste à ta disposition 24h/24h et 7j/7j !













      I.