Thème 4 - Quels modes de financement de l´activité économique?

Chapitre 9. La situation financière des agents économiques

 

Cours d’Economie (STMG, Ecole de Commerce et de Management, Master, chef d’Entreprise, Entrepreneur, gestion des administrations, gestion des associations, Formation professionnelle...) avec www.SuperProfesseur.com et l’application mobile de Super Professeur : mobile.superprofesseur.com © Ronald Tintin, Ronning Against Cancer

Plan  du cours

*   I. Quels sont les besoins de financement des agents économiques?

*   II. Comment s’opère la rencontre entre les besoins et les capacités de financement au sein de la nation ?

*   III. Comment le besoin de financement de la nation est-il satisfait ?


Le financement de l’économie désigne les modalités par lesquelles les agents économiques se procurent les ressources financières nécessaires à la satisfaction de leurs besoins.

I. Quels sont les besoins de financement des agents économiques?

A. La situation financière d’un ménage

1. Les besoins de financement des ménages

Les ménages peuvent avoir à financer :

*   des besoins à court terme : pour leurs opérations de consommation (achat d’automobile, mobilier, petit équipement, etc.) ;

*   des besoins à long terme : pour leurs opérations d’investissement (immobilier).

2. L’autofinancement des ménages

L’autofinancement consiste, pour un agent économique, à pouvoir satisfaire lui-même tout ou partie de ses besoins de financement. Il désigne ainsi un mode de financement à l’aide de ressources propres au lieu de recourir totalement à des ressources extérieures (un emprunt, par exemple).

Pour les ménages, l’autofinancement se compose de leur épargne disponible pour réaliser un projet.

B. La situation financière d’une entreprise

1. Les besoins de financement des entreprises

Les entreprises ont également des besoins de financement liés à leur activité. On peut distinguer :

*   les besoins de financement à court terme provenant des décalages entre les recettes à venir et les dépenses courantes à engager au préalable (achats de matières premières, salaires, loyers, etc.). Il s’agit de besoins de trésorerie ;

*   les besoins de financement à long terme pour réaliser les investissements nécessaires à leur activité de production : acquisitions de matériels, machines, véhicules de transport, dépenses de formation ou de recherche et développement, etc.

2. L’autofinancement des entreprises

a) Définition

Pour les entreprises, l’autofinancement désigne également un mode de financement interne à l’aide de ses ressources propres. Il s’agira d’une part des ressources disponibles issues de leur activité passée : les bénéfices successifs réalisés et épargnés par l’entreprise, c’est-à-dire non distribués aux associés ou aux actionnaires.

b) L’évolution de l’autofinancement des entreprises

On mesure l’autofinancement des entreprises par leur taux d’autofinancement :

 

Taux d’autofinancement =  Montant de l’épargne de l’entreprise       x 100

                                                Montant de l’investissement à financer


Plus ce taux est élevé, moins les entreprises ont besoin de recourir à des financements extérieurs. 

En France, l’autofinancement constitue, selon les périodes, une ressource plus ou moins importante dans le financement des investissements des entreprises :

*   jusque dans les années 1970, l’autofinancement des entreprises est relativement faible, autour d’une moyenne de 50 %. Cela signifie que la moitié de leurs investissements sont financés par des fonds propres (leurs bénéfices passés) et la moitié grâce à des financements externes. ;

*   depuis le milieu des années 1980, et avec le développement des marchés financiers, la part de l’autofinancement des entreprises oscille entre 64 % (2009) et 99 % (1998), autour d’une moyenne de 80 % des investissements réalisés. Il s’établit à presque 66 % en 2012.

II. Comment s’opère la rencontre entre les besoins et les capacités de financement au sein de la nation ?

A. La situation financière globale de chaque secteur institutionnel

1. Les notions de capacité de financement et de besoin de financement

*   La capacité de financement correspond à la situation d’un agent économique qui dispose d’une épargne supérieure aux investissements qu’il souhaite réaliser.

*   Le besoin de financement correspond à la situation d'un agent économique dont les dépenses sont supérieures à l'épargne disponible.

2. Les secteurs institutionnels en situation de besoin de financement

Les secteurs institutionnels dégageant structurellement un besoin de financement sont :

*   les sociétés non financières ;

*   les administrations publiques.

L’État, les collectivités locales et les administrations de Sécurité sociale doivent en effet financer différents types de dépenses :

1. Des dépenses de fonctionnement

2. Des dépenses d’investissement

Lorsque l’ensemble de leurs dépenses est supérieur à l’ensemble de leurs recettes (impôts, taxes et cotisations sociales), elles ont un besoin de financement : on parle de déficit public.

En 2012, ce besoin de financement des administrations publiques s’élève à 98,2 milliards d’euros.

3. Les secteurs institutionnels en situation de capacité de financement

Les secteurs institutionnels dégageant structurellement une capacité de financement sont :

*   les ménages ;

*   les sociétés financières.

B. Le financement de l’économie nationale 

La capacité ou le besoin de financement d’une nation est égal à la somme des capacités ou besoins de financement de chacun des secteurs institutionnels qui la composent.

La France dégage, en 2012, un besoin de financement global de 44 milliards d’euros, en diminution par rapport à l’année 2011 (49,4 milliards d’euros). La croissance du besoin de financement des administrations publiques, du fait de la hausse des déficits publics et de la dette publique, explique l’importance du besoin de financement à l’échelle de la France.

Certains agents économiques disposent d’une épargne disponible qu’ils n’utilisent pas pour investir eux-mêmes : ils ont des capacités de financement qu’ils mettent à la disposition des agents économiques qui ont, à l’inverse, des besoins de financement.

Ainsi, les ménages et les sociétés financières, qui ont traditionnellement une épargne supérieure à leurs besoins, mettent leur excédent de financement à la disposition des entreprises et de l'État en situation de besoin de financement.

III. Comment le besoin de financement de la nation est-il satisfait ?

A. Le recours à l’épargne étrangère

De la même manière que certains secteurs institutionnels disposent de besoins ou de capacités de financement, les différents pays se trouvent chacun en situation de besoin ou de capacité de financement.

Ainsi, le besoin de financement de certaines nations peut être comblé par la capacité de financement d’autres pays qui placent leur excédent d’épargne dans ces pays en déficit de financement. C’est le cas de la France, qui dégage régulièrement un besoin de financement.

 B. Les principaux débiteurs et créanciers du monde

Au niveau mondial, on distingue deux catégories de pays :

*   des pays créanciers, qui dégagent une capacité de financement : Chine, Japon, Allemagne, etc. ;

*   de pays débiteurs, qui dégagent un besoin de financement : États-Unis, Italie, Royaume Uni, France, etc.

 

Télécharge le cours d’Economie en contactant l’équipe de www.SuperProfesseur.com .

Ou par mail : contact@superprofesseur.com

Toute l’équipe de www.SupepProfesseur.com reste à ta disposition 24h/24h et 7j/7j !