Thème 2. Analyser la situation de l’entreprise

Question de gestion 8. Pourquoi la structure financière de l’entreprise doit-elle être équilibrée ?

Chapitre 15. Analyse de la structure financière de l’entreprise

Cours de Gestion et Finance (STMG, BTS, DUT tertiaire, Licence de gestion, Ecoles supérieures de Commerce et de Management, Master, chef d’Entreprise, Entrepreneur, gestion des administrations, gestion des associations, Formation professionnelle...) avec www.SuperProfesseur.com et l’application mobile de Super Professeur : mobile.superprofesseur.com  © Ronald Tintin, Ronning Against Cancer

 

 

Plan  du cours

*   I. Le bilan fonctionnel

*   II. Le fonds de roulement net global (FRNG), le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie nette (TN)

*   III. Utiliser des ratios pour compléter l’analyse financière

 

Analyser la structure financière d’une entreprise consiste à porter un jugement sur sa situation et ses possibilités de développement à travers l’étude de ses cycles d’exploitation, d’investissement et de financement. Le bilan fonctionnel est le support de cette analyse. L’approche par les ratios permet de compléter l’analyse des grandes masses et des soldes.

1. Le bilan fonctionnel

A. Le bilan financier et le bilan fonctionnel

Le bilan financier et le bilan fonctionnel sont deux bilans qui ont des objectifs différents :

*   le bilan financier est utile à l’évaluation du patrimoine de l’entreprise ;

*   le bilan fonctionnel permet d’analyser d’où provient le financement de l’entreprise et comment il est utilisé pour financer les investissements puis l’exploitation. Il facilite le travail du gestionnaire car il permet de détecter les déséquilibres et de proposer des solutions.

B. La présentation du bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel repose sur la distinction entre le cycle de financement (cycle long), le cycle d’investissement (cycle long) et le cycle d’exploitation (cycle court).

 Les cycles longs de financement

*   Les décisions d’augmenter le capital ou de contracter un emprunt sont des financements de l’entreprise à long terme.

*   Les dotations aux amortissements, en diminuant le résultat de l’exercice comptable et donc les dividendes à distribuer, sont considérées comme une « mise en réserve », un financement qui permettra de renouveler les immobilisations à venir.

Les cycles longs d’investissement

*   L’entreprise réalise également des opérations d’investissement qui consistent à acquérir des biens qui vont rester durablement dans l’entreprise.

L’actif et le passif circulant sont liés au cycle court d’exploitation.

*   Le cycle d’exploitation est un cycle court car il représente une durée de quelques semaines (moins d’un an) entre l’achat et le règlement des matières premières et l’encaissement des ventes.

*   Les décisions affectant le cycle d’exploitation (volume des stocks, durée du crédit consenti aux clients…) peuvent être limitées à la durée d’un cycle. Elles n’engagent l’entreprise qu’à court terme.

II. Le fonds de roulement net global (FRNG), le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie nette (TN)

A. Le fonds de roulement net global (FRNG)

*   L’entreprise doit respecter le principe de l’équilibre financier : un emploi stable doit être financé par une ressource stable. Ainsi, les ressources à long terme doivent toujours être au moins égales aux emplois à long terme.

*   Le fonds de roulement net global (FRNG) correspond à l’excédent de ressources stables sur les emplois stables. Cet excédent (long terme), non nécessaire pour financer les emplois stables, peut concourir au financement des besoins liés au cycle d’exploitation (court terme).

B. Le besoin en fonds de roulement (BFR)

*   Le besoin en fonds de roulement (BFR) est égal à la différence entre l’actif circulant et le passif circulant. Il est lié à l’exploitation et au besoin de financement à court terme.

*   L’exploitation ne s’autofinance pas, il faut donc faire appel aux financements à long terme pour compléter le BFR. C’est pourquoi on parle de « besoin » en fonds de roulement. Dans la plupart des entreprises, le besoin est supérieur aux ressources.

C. La trésorerie nette

Trésorerie nette = FR – BFR

Trésorerie nette = Trésorerie active – Trésorerie passive

 

*   Si le fonds de roulement dépasse le besoin, le surplus génère de la trésorerie (la trésorerie nette est positive).

*   Si le fonds de roulement ne couvre pas le besoin, le manque en financement à court terme est comblé par un découvert bancaire (la trésorerie nette est négative).

III. Utiliser des ratios pour compléter l’analyse financière

A. Les ratios de rotation du cycle d’exploitation 

Le délai de rotation des stocks

(Stocks moyens / Achats HT) × 360

*    Le délai de rotation des stocks doit être le plus court possible car les stocks créent un besoin de financement.

*    ...

Le délai de rotation des créances clients

(Créances / Ventes TTC) × 360

*    Les clients doivent payer le plus vite possible. C’est le  délai du pouvoir de négociation de l’entreprise.

*  ...

Le délai de rotation des dettes fournisseurs

[Dettes / (Achats + Services extérieurs TTC)] × 360

*    Les fournisseurs doivent être réglés le plus tard possible.

*   ...


B. Les ratios financiers

L’indépendance financière

(Emprunts et dettes financières / Capitaux propres) × 100

*    L’indépendance financière compare le montant des emprunts à celui des capitaux propres.

*    Le principe est que les emprunts doivent rester inférieurs aux capitaux propres.

La capacité de remboursement

Emprunts et dettes financières / CAF

*    La capacité de remboursement compare le montant des emprunts à la CAF générée par l’activité de l’entreprise.

*    On considère généralement que les emprunts doivent pouvoir être remboursés en trois années de CAF.

 

Télécharge le cours de Gestion et Finance  en contactant l’équipe de  www.SuperProfesseur.com .

Ou par mail : contact@superprofesseur.com

Toute l’équipe de www.SupepProfesseur.com reste à ta disposition 24h/24h et 7j/7j !