Thème 3. Accompagner la prise de décision

Question de gestion 11. Qu’apporte l’analyse des coûts à la prise de décision ?

Chapitre 18. Le coût des centres d’analyse

Cours de Gestion et Finance (STMG, BTS, DUT tertiaire, Licence de gestion, Ecoles supérieures de Commerce et de Management, Master, chef d’Entreprise, Entrepreneur, gestion des administrations, gestion des associations, Formation professionnelle...) avec www.SuperProfesseur.com et l’application mobile de Super Professeur : mobile.superprofesseur.com © Ronald Tintin, Ronning Against Cancer 

 

Plan  du cours

*   I. Le calcul des coûts

*   II. Les centres d’analyse

 

La comptabilité financière permet de présenter l’activité de l’entreprise grâce aux documents de synthèse (bilan, compte de résultat et de l’annexe). À partir de ces documents, il est possible de développer des outils de gestion qui aideront l’entreprise dans ses prises de décision.

I. Le calcul des coûts

A. La mise en place d’une comptabilité de gestion

*   La comptabilité financière permet de déterminer le résultat global de l’entreprise. Par contre, elle ne fournit pas le détail des résultats des différents produits fabriqués, leur coût de production ou encore le coût des différents services de l’entreprise.

*   Pour obtenir ces informations, l’entreprise peut mettre en place une comptabilité de gestion, qui prend appui sur les informations fournies par la comptabilité financière.Contrairement à la comptabilité financière, elle est facultative.

B. Des charges aux coûts

1. La notion de coût

C’est à partir des charges enregistrées en comptabilité financière que les coûts des produits fabriqués par l’entreprise ou encore de ces différents services sont calculés.

Un coût est une somme de charges.

*   En comptabilité financière, les charges sont classées par nature (achats de matières premières, locations, primes d’assurance…).

*   En comptabilité de gestion, pour réaliser le calcul des coûts, les charges de la comptabilité financière devront être reclassées en fonction de l’objet de calcul auquel elles se rapportent.

2. La distinction entre charges directes et charges indirectes

*   Les charges directes ne concernent qu’un coût. Elles sont affectées directement à ce coût, c’est-à-dire sans calcul intermédiaire.

*   Les charges indirectes concernent plusieurs coûts. Un calcul préalable est nécessaire pour le partage de ces charges entre plusieurs coûts.

II. Les centres d’analyse

A. Le choix des centres d’analyse

Les charges indirectes ne peuvent pas être affectées directement au calcul du coût d’un produit, mais elles peuvent être réparties dans des centres d’analyse définies au sein de l’entreprise. Un centre d’analyse correspond à une division de l’entreprise (atelier, service entretien, service administratif).

Parmi les centres d’analyse, on distingue les centres opérationnels en relation directe avec le produit et les centres de structure (services administratifs).

*   Les centres opérationnels comprennent les centres auxiliaires(services qui travaillent pour l’ensemble de l’entreprise) et les centres principaux (fonctions principales de l’entreprise).

B. La répartition des charges indirectes

1. La répartition primaire

La répartition primaire consiste à ventiler les charges indirectes, issues de la comptabilité financière, dans les centres d’analyse.Cette ventilation se fait à l’aide de clés de répartition, c’est-à-dire de règles permettant de déterminer la part de charge indirecte consommée par chacun des centres.

2. La répartition secondaire

Le coût des centres auxiliaires est ensuite ventilé dans les autres centres pour lesquels ils travaillent.

*   La répartition secondaire est également faite à l’aide de clés de répartition.

Après répartition secondaire,on obtient le coût des centres principaux et de structure.


C. Les limites de la méthode

1. Le choix des centres d’analyse

Il est difficile de définir les centres d’analyse, même s’il s’agit souvent des services de l’entreprise. Si le choix des centres n’est pas bien fait, la répartition des charges indirectes sera incorrecte.

2. Les clés de répartition

Les charges indirectes sont réparties dans les centres d’analyse à l’aide de clés de répartition. Il est complexe de déterminer une clé de répartition fiable. Même si une clé est choisie minutieusement, elle peut être remise en cause. D’une entreprise à l’autre, les clés de répartition seront différentes.

La répartition des charges est donc en partie arbitraire.

Le calcul des coûts reste utile à l’entreprise, même s’il n’est pas totalement exact.

 

Télécharge le cours de Gestion et Finance  en contactant l’équipe de  www.SuperProfesseur.com .

Ou par mail : contact@superprofesseur.com

Toute l’équipe de www.SupepProfesseur.com reste à ta disposition 24h/24h et 7j/7j !